régulateur


régulateur

régulateur, trice [ regylatɶr, tris ] adj. et n. m.
• 1508 « qui dirige »; du bas lat. regulare « régler »
ISc. Qui règle, qui régularise. Force régulatrice. Physiol. Hormones régulatrices. Mécan. Mécanisme régulateur d'une horloge : balancier, compensateur, échappement. Dispositifs régulateurs, en cybernétique. N. m. Von Word « estime que les seuls régulateurs de la population sont les guerres, les épidémies et les migrations » (Sauvy). II N. m.
1Littér. Ce qui discipline, ce qui modère, ce qui rend régulier, ordonné. « La nécessité du devoir, correctif et régulateur de l'instinct démocratique » (Chateaubriand).
2(1728) Techn. Système de commande destiné à maintenir constante la valeur d'une grandeur, quelles que soient les perturbations qui pourraient la faire varier. Régulateur à boules d'une machine à vapeur. Régulateur de vitesse, de température (ex. thermostat), de pression, de tension. Tout dispositif corrigeant la dérive d'une grandeur par rapport à une loi déterminée.
Agric. Régulateur de croissance : substance naturelle ou produit de synthèse capable de modifier le développement d'une plante.
3(1880) Horlog. Pendule sans sonnerie, très régulière, qui sert aux horlogers à régler les montres et les pendules.
4 Techn. Personne qui s'occupe de la régulation du trafic. 1. dispatcher.

régulateur nom masculin Agent chargé de suivre sur un graphique le mouvement réel des trains sur une section de ligne pour assurer la meilleure circulation possible. Officier d'état-major ou officier général (régulateur général) responsable de certaines tâches de régulation. Appareil destiné à limiter la vitesse de rotation d'un moteur. Dispositif réglant la tension et le courant fourni par la dynamo ou l'alternateur. Appareil capable de maintenir pratiquement constante, ou de faire varier selon une loi déterminée du temps, une grandeur physique intervenant dans le fonctionnement d'une installation. Horloge de parquet et de précision, ayant en général un balancier compensé. Ouvrage établi sur les canaux ayant pour objet de maintenir au droit des prises un niveau sensiblement constant quel que soit le débit dérivé. ● régulateur (synonymes) nom masculin Appareil capable de maintenir pratiquement constante, ou de faire varier...
Synonymes :
- contrôleur
régulateur, régulatrice adjectif Qui règle, régularise. Relatif à un appareil de régulation. ● régulateur, régulatrice (expressions) adjectif Gène régulateur ou régulateur (nom masculin), gène qui contrôle l'opéron, responsable de la synthèse d'une molécule protidique appelée répresseur. Tracé régulateur, tracé géométrique à base de triangles, ou observant des proportions calculées, employé par certains architectes.

régulateur, trice
adj. et n. m.
rI./r adj. Qui règle, qui régularise. Action régulatrice d'un thermostat.
|| BIOL Gène régulateur, qui régularise l'activité d'un autre gène par une action inhibitrice.
|| ECON Prix régulateur, qui permet un approvisionnement régulier du marché.
rII./r n. m.
d1./d TECH Dispositif qui maintient constante la température, la pression, la vitesse, l'intensité électrique, etc.
d2./d AGRIC Dispositif qui, sur une charrue, sert à régler la position des socs.

⇒RÉGULATEUR, -TRICE, adj. et subst. masc.
I. — Adjectif
A. — [En parlant de tout ou partie d'un mécanisme, d'un dispositif] Qui assure la régulation, qui rend régulier le fonctionnement de quelque chose. Mécanismes, organes, principes régulateurs. Un petit levier muni d'une vis régulatrice placée sur la graduation de longueur du point (Lar. mén. 1926, p. 781).
ARM. Gare régulatrice. ,,Gare centralisant, en temps de guerre, le transport des troupes, des permissionnaires, etc. sous la responsabilité d'un officier appelé commissaire de gare`` (Lar. encyclop.). V. gare1 B 2 ex. de Le Temps des gares.
ÉCON. La voie la plus efficace, c'est le montage de mécanismes régulateurs calculés (...) de telle sorte qu'un principe unique diversifie ses conséquences suivant la diversité des situations, et que l'intensité de l'intervention soit réglée automatiquement par l'intensité des situations qui la requièrent (Univers écon. et soc., 1960, p. 28-8).
B. — [En parlant d'une abstraction, d'une force morale, intellectuelle, pol.] Qui rend régulier, conforme à une norme, l'activité, le comportement, la pensée de quelqu'un. Idées régulatrices de l'entendement humain (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 480). C'est alors que la crainte régulatrice fait place à la peur déréglante (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 106).
II. — Subst. masc.
A. — Élément d'un mécanisme ou d'un dispositif, qui assure la régulation de quelque chose. Régulateur de débit, de lumière, de pression, de tension, de température, de vitesse; régulateur thermique.
ÉLECTR. Régulateur (de courant). ,,Petit dispositif électrique qui régularise le courant produit pour la recharge de la batterie suivant les besoins de celle-ci`` (GUERBER 1967). Régulateur d'intensité. ,,Filament de métal dont la résistance varie et limite les variations de l'intensité du courant électrique qui le traverse`` (ARNAUD 1966).
HORLOG. ANC. Pendule d'une marche parfaitement uniforme, mue par un poids et sans sonnerie (d'apr. LITTRÉ).
MÉCAN. Toutes les aciéries possèdent au moins un cubilot de forte capacité utilisé comme régulateur de marche des hauts fourneaux (BARNERIAS, Aciéries, 1934, p. 34). Comme régulateur de l'horloge de la cathédrale d'Osnabruck, Jost Boedeker avait prévu une étoile tournante (BASSERMANN-JORDAN, Montres, horl. et pend., 1964, p. 161). Le procédé de combinaison des informations peut être très simple (régulateur de Watt, thermostats domestiques) (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 111).
♦ [Dans les machines à vapeur] ,,Le régulateur sert à régulariser l'introduction de la vapeur qui se rend de la chaudière dans le cylindre, et il reçoit aussi le nom de modérateur`` (CHESN. t. 2 1858).
Régulateur à force centrifuge. ,,Appareil destiné à prévenir les trop grandes variations de vitesse dans les moteurs`` (PRIVAT-FOC. 1870).
Régulateur de débit. ,,Soupape placée sur une conduite sous pression, et dont l'ouverture est limitée par un dispositif réglable, de manière à limiter le débit à une certaine valeur`` (COLAS-CAB. 1968).
Régulateur électromécanique. ,,Régulateur qui transforme un signal électrique en un couple qui s'oppose à un couple antagoniste créé par un ressort`` (SIZ. 1968).
P. anal. Le magasin est (...) un élément d'organisation d'une application générale. Régulateur des cycles de la production et de la distribution, il doit fonctionner en parfaite harmonie avec les autres services de l'établissement (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p. 75).
B. — Agent qui assure la régulation d'un système, d'une fonction. Ceux qui (...) admettent la nécessité d'un stimulant (...) seront sages de s'en tenir au vin, ami fidèle et sans caprices, pondérateur de l'organisme et régulateur de l'appétit (L. DAUDET, Homme et poison, 1925, p. 8). Les effets de l'opium sont variables. C'est un régulateur des nerfs. Il ajoute ce qui manque (COCTEAU, Poés. crit. II, 1960, p. 37).
CH. DE FER. Personne qui s'occupe de la régulation du trafic. (Dict. XXe s.).
PHYSIOL. Organe ou système organique qui assure la constance, la régularité du fonctionnement d'un autre organe ou système organique. Régulateur de la vie, il [le système nerveux] exerce son pouvoir sur tous les organes, contribue à toutes les fonctions, coordonne entre elles toutes les actions vitales (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 275). Le thalamus (...) est le régulateur du sympathique, et par là même des mouvements qui en dépendent (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 194).
C. — Au fig. Ce qui régularise, rend constant, conforme à une norme l'activité, le comportement, la pensée de quelqu'un. Toute société civile quelconque a toujours pour base, et nécessairement aussi pour régulateur, la société primitive de la famille (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 299). Notre régulateur (...) est dans notre propre cœur: c'est le sentiment combiné de l'humanité et de la divinité; c'est lui qui nous inspire de faire à autrui ce que nous voudrions qu'on nous fît (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 313).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. Déb. XVIe s. adj. « celui qui règle, régularise » pere regulateur des moisnes (FOSSETIER, Cron. Marg., ms. Bruxelles, 10509, f ° 198 r ° ds GDF. Compl.), attest. isolée; à nouv. en 1788 comme subst. régulateur de l'alphabet (BARTHEL., Anach. tab., 5 ds LITTRÉ); 2. 1728 subst. « appareil ou système qui assure une régulation » (FAYOLLE ds Machines et inventions approuvées par l'Académie Royale des Sciences... par M. Gallon, 1735 ds Fr. mod. t. 14, p. 295); 1866 adj. « se dit d'un appareil, d'un système qui assure une régulation » le palanguin (sic) régulateur (HUGO, Travaill. mer, p. 306); en partic. a) 1862 subst. horlog. « montre de précision » (REIDER, Mlle Vallantin, p. 190); b) 1870 id. « organe d'une charrue qui permet de régler la position des socs » (PRIVAT-FOC.); c) 1887 adj. hydrol. ouvrages régulateurs ... régularisent les pentes [d'un cours d'eau] (DEGRAND, RÉSAL, Ponts en maçonn., p. 10); 3. a) 1770 subst. « ce qui règle, impose une régularité » (D'ALEMBERT, Lett. au roi de Pr., 2 août ds LITTRÉ); b) 1792 adj. loi régulatrice (NECKER, Pouv. Ex., t. VIII, p. 388 ds BRUNOT t. 10, p. 63, note 10); cf. 1796 principe régulateur (LAPLACE, Expos., V, préface ds LITTRÉ); d'où 1942 tracé régulateur (LHOTE, Peint. d'abord, p. 82); 4. a) 1884 physiol. adj. organes régulateurs [de chaque individu] (E. PERRIER, Philos. zool. av. Darwin, p. 127); b) 1890 id. subst. (SER, Phys. industr., p. 717: la transpiration est le régulateur naturel de la température de notre corps); 5. a) 1917 adj. « se dit des organismes qui, en temps de guerre, sont chargés de mettre en œuvre l'ensemble des moyens de transport nécessaires aux opérations militaires » la gare régulatrice du Raincy (BARRÈS, Cahiers, t. 11, p. 283); b) 1918 subst. commissaire-régulateur (MAUROIS, Sil. Bramble, p. 179); 6. 1964 ch. de fer subst. (Lar. encyclop.). Dér. sav. du b. lat. regulare, v. réguler2; suff. -(at)eur2. Fréq. abs. littér.:291. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 184, b) 341; XXe s.: a) 565, b) 557.

régulateur, trice [ʀegylatœʀ, tʀis] adj. et n.
ÉTYM. Après 1750; « qui dirige », 1508; dér. sav. du bas lat. regulare « régler ».
———
I Qui règle, qui régularise. || Action, force régulatrice.Physiol. || Hormones régulatrices.Embryol. || Induction régulatrice. Régulation.Gare (1. Gare, cit. 5) régulatrice, ou, ellipt., une régulatrice.Mécan. || Mécanisme régulateur d'une horloge : balancier, compensateur, échappement. || Dispositifs régulateurs en cybernétique (cf. ci-dessous, II., 2.).
1 L'analyse et le perfectionnement des dispositifs régulateurs, des servo-mécanismes, des procédés de contre-réaction dans les appareils radio-électriques, etc., forment un domaine immense (…) qui vient aussi s'incorporer tout entier au royaume de la Cybernétique.
L. de Broglie, Nouvelles perspectives en microphysique, p. 77.
1.1 (…) des protéines dites « régulatrices » qui jouent en somme le rôle de détecteurs de signaux chimiques.
Jacques Monod, le Hasard et la Nécessité, p. 68.
Lac régulateur, qui règle le débit et les crues d'un cours d'eau.
Tracé régulateur : tracé qui met en proportion les plans, en architecture, urbanisme.
———
II N. m.
A (Choses).
1 (1770). Littér. Ce qui discipline, ce qui modère, ce qui rend régulier, ordonné. || Le travail était le meilleur régulateur de son existence (→ Expérimenter, cit. 4).
2 (…) la nécessité du devoir, correctif et régulateur de l'instinct démocratique.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 209.
2 (1728, régulateur de montre). Techn. Système de commande destiné à maintenir constante la valeur d'une certaine grandeur, quelles que soient les perturbations qui pourraient la faire varier. Réguler. || Régulateur à boules (ou régulateur de Watt) d'une machine à vapeur. || Régulateur d'une locomotive (→ Insensible, cit. 17). || Régulateur d'une chaudière. || Régulateur de vitesse, de pression, de température (ex. : thermostat), d'intensité, de tension, d'écoulement, d'alimentation, d'admission d'air, de vapeur. || Le volant (2. Volant) est un régulateur.
3 En tant que systèmes de commande, tous les systèmes asservis à retour unitaire ont pour but de réaliser l'égalité de la commande et de la sortie. Mais suivant les conditions dans lesquelles ils sont appelés à travailler, on distingue généralement : 1o Les régulateurs, dans lesquels la commande est constante ou varie par paliers, ont pour but de réaliser l'égalité de la commande et de la sortie quelles que soient les perturbations. 2o Les systèmes asservis proprement dits.
Gille, Decaulne, Pellegrin, Théorie et calcul des asservissements, p. 14.
(1870). Agric. || Régulateur d'une charrue : dispositif qui permet de régler la position des socs et des versoirs.
3 (1870). Horlog. Pendule sans sonnerie, de marche très régulière, qui sert aux horlogers à régler les montres et les pendules.On dit aussi résonateur.
tableau Noms d'appareils.
B (Personnes).
1 (XXe). Techn. Personne qui s'occupe de la régulation du trafic. Dispatcher.
2 (Mil. XXe). Milit. || Régulateur général : officier chargé des transports dans une zone déterminée.
DÉR. (Du même rad.) Régulation.
COMP. Autorégulateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Regulateur — Régulateur Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • régulateur — régulateur, trice (ré gu la teur, tri s ) adj. 1°   Qui règle, qui régularise. Marché régulateur du prix des grains. Force régulatrice. •   Pour nous élever au principe régulateur de ces mouvements [des corps célestes], LAPLACE Expos. V, préface …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Regulateur T — Régulateur T Lymphocyte T suppresseur Ce document provient de « R%C3%A9gulateur T » …   Wikipédia en Français

  • Régulateur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Régulateur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot régulateur peut désigner :… …   Wikipédia en Français

  • RÉGULATEUR — s. m. T. de Mécanique. Il se dit de Toute pièce, de tout appareil qui s applique à une machine pour en modérer les mouvements et les rendre réguliers. Le régulateur d une montre est le ressort spiral. Le régulateur d une horloge est le pendule.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RÉGULATEUR — n. m. T. de Mécanique Il se dit de Toute pièce, de tout appareil qui s’applique à une machine pour en modérer les mouvements et les rendre réguliers. Le régulateur d’une montre est le ressort spiral. Le régulateur d’une horloge est le pendule.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • régulateur — reguliatorius statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. controller; governor; regulator vok. Regler, m; Regulator, m; Steller, m rus. контроллер, m; регулятор, m pranc. contrôleur, m; correcteur, m; régleur, m; régulateur, m …   Automatikos terminų žodynas

  • régulateur — reguliatorius statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Įtaisas, automatiškai išlaikantis pastovų arba pagal programą keičiantis reguliuojamąjį parametrą ar vyksmą. atitikmenys: angl. controller; governor; regulator vok.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • régulateur — reguliatorius statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Įtaisas, kuriuo kas nors reguliuojama. atitikmenys: angl. controller; governor; regulator vok. Regelvorrichtung, f; Regler, m; Regulator, m rus. регулятор, m pranc.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • régulateur — reguliatorius statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. controller; regulator vok. Regler, m; Regulator, m rus. регулятор, m pranc. régulateur, m …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.